Fleuron

ActualitéDIY : fabriquer un herbier de fleurs séchées

Fleuron

ActualitéDIY : fabriquer un herbier de fleurs séchées

DIY : fabriquer un herbier de fleurs séchées

A l’origine, l’herbier d’autrefois avait pour vocation de recenser les variétés de plantes. Remis au goût du jour, l’herbier nouvelle génération revisite le genre. Il sublime le charme de la botanique à travers des compositions actuelles. En matière de décoration, cette tendance végétale déferle dans nos intérieurs. Vous voulez fabriquer vous-même votre herbier de fleurs séchées ? Voici un DIY pour vous guider étape par étape.

Étape 1 : récolter les fleurs pour votre herbier 

Juste au cas où, on se doit de vous rappeler qu’on ne cueille pas n’importe quelle plante : vous ne devez jamais ramasser de plantes rares ou protégées. Avant la cueillette, procurez-vous la liste des espèces menacées dans votre région. Pour vous initier en dilettante à la botanique, vous pouvez vous renseigner auprès d’une association spécialisée. Vous pouvez aussi utiliser une application dédiée à la reconnaissance des plantes. Commencez par les plus simples, celles qui poussent près de chez vous. 

Pour la cueillir, vous pouvez couper la fleur à sa base mais il est conseillé de l’arracher avec la racine. Enlevez le plus gros morceau de terre sans abîmer le système racinaire de la plante. Pour préserver les caractéristiques de chaque plante, déposez-la dans un sac que vous maintiendrez le plus frais possible. Si vous fabriquez un herbier dans les règles de l’art, il faudra vous souvenir des variétés collectées. Numérotez les plantes et notez les informations utiles : nom de la plante, date et lieu de ramassage… 

Etape 2 : Faire sécher vos fleurs

Pour faire sécher des fleurs, munissez-vous d’une grande planche en bois (format A3 par exemple). Recouvrez cette surface de plusieurs couches de feuilles de journal : vous pourrez disposer dessus les plantes à faire sécher et ainsi observer toutes leurs caractéristiques. Au-dessus, ajoutez une nouvelle épaisseur de feuilles de papier. Renouvelez ce procédé autant de fois que nécessaire en séparant chaque couche de plantes par une épaisseur de papier journal. Un conseil : dédiez une couche par variété et numérotez-la pour faciliter l’identification des espèces. 

Terminez en posant une autre planche de bois au-dessus des différentes épaisseurs. Ainsi, les plantes seront bien lestées et aplaties. Cette pile de fleurs sous presse doit être conservée dans un endroit sec. Pour que les fleurs ne soient abîmées par aucune moisissure, vous devrez changer le papier journal quotidiennement. Après quelques jours, vous pourrez espacer. Soyez patient : pour un séchage complet, comptez deux à trois semaines.

Fabriquer un herbier de fleurs séchées
Faire sécher des fleurs pour fabriquer un herbier

Etape 3 : Assembler votre herbier de fleurs séchées

Pour les conserver ou les exposer, les fleurs séchées doivent être assemblées minutieusement. Pour cela, préparez une surface propre et munissez-vous de gants et d’une pince qui permettra de manipuler les plantes avec précaution. Le soin apporté à la composition sera différent selon la vocation de l’herbier : 

  • Pour un herbier destiné à conserver des plantes, vous pouvez fixer ces dernières avec des bandelettes de papier et écrire les informations utiles (nom de la plante en français et en latin, lieu et date de récolte…) 
  • Pour créer un herbier décoratif, privilégiez un point de colle, plus discret. Disposez toutes les variétés de fleurs sur votre feuille de façon à avoir une vue d’ensemble : la composition est-elle harmonieuse ? Vous procéderez sûrement à quelques ajustements, avant de coller définitivement vos plantes.

Fabriquer son herbier de déco : nos conseils de pro

Le diable est dans les détails ! Au-delà des fleurs sélectionnées et de toute la patience dont vous aurez fait preuve pour qu’elles sèchent, le secret d’un bel herbier c’est aussi…

  • Choisir le bon papier. Eh oui, les papiers ont des épaisseurs, des finitions et des grains différents qui offrent un rendu plus ou moins qualitatif à l’œuvre finale. 
  • S’inspirer. Pour que l’exercice ait plus de style que lorsqu’il est demandé par un instituteur et pour peu que l’on n’ait pas de connaissance en création artistique, il est de bon ton de s’inspirer. Dans les univers visuels qui vous plaisent, observez les associations de couleurs, de formes et retenez les bonnes pratiques. 
  • Ne pas laisser le cadre au hasard. Pour fabriquer un herbier que vous serez fier d’accrocher au mur du salon, sublimez votre composition avec un cadre de qualité. Si vous avez opté pour de petites fleurs ou des plantes aux tiges fines, choisissez un encadrement aux bords fins.
Fleuron, un savoir-faire artisanal français

Comment fabriquons-nous nos herbiers ? 

Envie de voir les coulisses ? On vous explique comment est fabriqué un herbier de décoration Fleuron. D’abord, les fleurs sont récoltées dans la plus grande délicatesse. Puis elles sont pressées dans le respect d’un savoir-faire indispensable pour préserver leur floraison et leur éclat.

Harmonie des couleurs, symbolique, composition graphique : nous sollicitons nos connaissances de l’industrie graphique et de l’univers du luxe pour imaginer des designs contemporains. Exit l’herbier d’antan : les herbiers Fleuron réinvente le genre. 

C’est dans notre atelier en France, que nos herbiers sont assemblés par des doigts délicats. Pour concevoir des tableaux élégants dans leurs moindres détails, nous choisissons un papier de qualité imprimé en dorure à chaud et un cadre aux finitions soignées. Enfin, nous les personnalisons à la main et les présentons dans un joli coffret avec un certificat d’authenticité.

Rejoignez la #Fleuronfamily pour recevoir nos actualités en avant-première ! Inscrivez-vous et obtenez et obtenez 10% sur votre première commande.